WordPress 5.5 auto-update, lazy loading, sitemap XML… Contactez-nous

Le CMS WordPress est mis à jour régulièrement, comme la plupart des logiciels open-source, pour des questions de sécurité et de mise à disposition de nouvelles fonctionnalités.

Récemment, la mise à jour WordPress 5.5 est sortie avec son lot d'améliorations.

On notera par exemple :

  • l'auto-update ou mise à jour automatique des thèmes et des extensions WordPress,
  • l'ajout d'un plan de site XML natif,
  • de nouvelles améliorations dans l'éditeur Gutenberg,
  • l'ajout du lazy loading en natif permettant de charger les images à la volée.

C'est la seconde mise à jour majeure de l'année, qui prend en compte une bonne amélioration ergonomique de WordPress, que ce soit pour le back ou le front.

Auto-update des extensions et thèmes WordPress

Vous l'aurez surement compris, la fonctionnalité phare de cette dernière mise à jour WordPress est l'auto-update (mise à jour automatique en français) des thèmes et des extensions, que vous allez pouvoir paramétrer de façon indépendante.

L'intérêt principal réside dans le fait de pouvoir avoir des extensions et thèmes toujours à jour d'un point de vue sécurité, sans avoir besoin de mettre à jour manuellement l'ensemble. Cet intérêt est bien entendu accompagné d'un gain de temps.

D'autre part, cela permet également d'obtenir les dernières fonctionnalités des plugins, sans conflit entre les versions.

Si vous souhaitez en bénéficier, pensez à activer la fonctionnalité pour chaque extension, car la fonctionnalité est bien entendu désactivée par défaut.

Remarque : il peut arriver que la mise à jour automatique ne fonctionnent pas avec des plugins non répertoriés dans le catalogue des extensions WordPress. Il faudra donc faire attention dans ce cas à installer manuellement ces extensions, ou bien corriger les problèmes de compatibilité qui n'auraient pas été listés par WordPress.

Sans entrer dans la polémique, car comme souvent débat il y a dans la communauté WordPress, je vous invite à ne pas activer cette fonctionnalité sur votre site en production, mais de vérifier le bon fonctionnement sur des sites de test ou de pré-production, le temps de bien valider cette nouvelle amélioration.

Sitemap XML ou plan de site natif

Seconde nouvelle amélioration dans WordPress, la possibilité d'avoir nativement un plan de site des différents contenus de votre site, généré automatiquement par le CMS.

Le plan de site XML, pour rappel, est un index utile pour le référencement, qui permet d'indiquer à Google et consorts quelles sont vos pages à référencer, et la fréquence de mise à jour. C'est un fichier qui reste fort utile pour accélérer l'indexation d'un site lors de sa sortie ou lorsque de modifications profondes de votre site actuel.

Le CMS WordPress va donc pouvoir lister les pages, les articles, les différents CPT (Custom Post Type), les catégories, les taxonomies, les archives, etc. simplement dans un fichier déposé à la racine du site.

À priori, cela ne crée pas de problème si vous utilisez déjà une extension qui génère ce plan de site XML.

Vous ne savez pas comment intégrer cette fonctionnalité à votre site ? Nous sommes spécialistes WordPress, et nous nous occupons de tout pour vous ;)

Des améliorations au niveau de l'éditeur Gutenberg

On notera plusieurs améliorations au niveau de l'éditeur Gutenberg, dont nous apprécions de plus en plus le fonctionnement au sein de l'agence GM Créative.

Sans citer toutes les nouveautés, on notera la modification de l'affichage des blocs, affichés sous forme de catalogue, plus clair et plus ergonomique que précédemment.

Il est ainsi plus simple de choisir ses blocs, et une autre fonctionnalité appréciable dans ce catalogue est l'affichage du rendu du bloc à la volée, directement en passant la souris dessus.

Même si quelques bugs persistent encore, des améliorations au niveau de sélections multiples, déplacement ou encore copier/coller sont à noter.

Pour en savoir plus, consultez directement la roadmap sur le site de WordPress.

Le Lazy-loading dans WordPress

Petit rappel, le lazy-loading est le chargement d'élément uniquement lorsque celui-ci doit être affiché, c'est-à-dire que les images ne sont pas chargées au chargement de la page, mais lorsqu'elles apparaissent à l'écran grâce au défilement.

Le Lazy-loading dans WordPress est en fait la prise en compte de l'attribut HTML « loading » déjà existant, mais qui est maintenant pris en compte par la plupart des navigateurs actuels.

Si l'on veut être précis, cette fonctionnalité a déjà été intégrée dans la version précédente 5.4 de WordPress, mais de façon facultative, actionnable manuellement. Cependant, dans la nouvelle version, elle vient de passer en automatique ; l'attribut loading sera ajouté par défaut sur vos pages.

Fonctionnalité incontournable en terme de performances, et donc de façon implicite en terme d'amélioration de votre référencement de site, vous devez aujourd'hui avoir une solution de chargement différé de vos images, le poids de celles-ci étant considérable par rapport aux autres éléments de site.

Pour finir, cette mise à jour de WordPress 5.5 apporte de nouvelles fonctionnalités importantes ainsi que des corrections de nombreux bugs, nous vous conseillons fortement de l'installer et de la prendre en main.

Guillaume MESNARD

Vous avez un projet digital ?

Contactez un expert
id dapibus leo. pulvinar mattis eleifend dictum